Une bonne literie se juge sur la qualité de son sommier et de son matelas mais aussi sur le bon équilibre entre les deux. Ainsi, chaque technologie de matelas s'associe à une technologie spécifique de sommier. Explications.

Pourquoi ne pas négliger la qualité de son sommier

Le rôle du sommier est d'abord de soutenir parfaitement le matelas en renforçant ses points forts qui peuvent être la différenciation des zones de couchage, l'indépendance de couchage ou encore la fermeté. La seconde fonction du sommier est de permettre une aération optimum de la literie pour que la transpiration accumulée durant la nuit soit rapidement évacuée et que l'hygiène soit préservée.
Bien adapté, le sommier dispose de suspensions robustes pour allonger la durée de vie du matelas et optimiser le confort du dormeur, quelles que soient sa morphologie et ses habitudes de couchage.
Selon les spécialistes, un sommier ne conserve pas ses propriétés au delà de 10 ans. C'est pourquoi acheter un nouveau matelas en conservant son ancien sommier est fortement déconseillé.

Matelas et sommier pour un sommeil de qualité

Des technologies de matelas innovantes et en constante évolution

La recherche a permis aux fabricants d'apporter un nouveau confort, plus ciblé, plus individualisé. Les matelas utilisent des matières naturelles comme le latex et la laine, des technologies imaginées pour la NASA (mousse à mémoire de forme) ou encore des systèmes polyvalents basiques ou dynamiques (ressorts). Pour limiter les réveils nocturnes et profiter d'un accueil medium, préférez les ressorts ensachés, indépendants et fermés chacun dans une poche en tissu.
Sachez également que la qualité d'un matelas ne dépend pas de son épaisseur et que le tourner à chaque saison évite qu'il ne se déforme. Les silhouettes aux formes les plus généreuses vont opter pour un confort ferme tandis que les silhouettes fluettes se tourneront vers des conforts souples à medium. Dans tous les cas, il sera important de bien associer les technologies.

Bien équilibrer sommier et matelas

Rechercher la compatibilité entre la technologie du matelas et celle du sommier est essentiel. Si le sommier à lattes, tapissier ou non, préserve le confort de toutes les catégories de matelas (mousse polyuréthane, mousse à mémoire de forme, ressorts, etc.), le sommier à ressorts et le sommier tapissier classique ne peuvent accueillir qu'un matelas à ressorts. Bien étudiés, certains disposent d'une surface antidérapante pour éviter que le matelas bouge durant la nuit.
Un autre point de vigilance concerne la dynamique du sommier : en effet, la pièce de literie peut être à plots ou dite de relaxation. Le concept oblige à réfléchir à l'épaisseur et à la matière du matelas : privilégiez les matelas en mousse, à mémoire de forme ou en latex qui vont accompagner le bassin en position assise sans le compresser pour un bien-être assuré durant de nombreuses nuits.


Fixe ou électrique, la literie actuelle est toujours garantie : en moyenne 5 ans si le matelas et le sommier sont achetés séparément mais 7 ans et plus si les deux pièces sont associées.

Partager ce post